fbpx

Aujourd'hui, 1 600 personnes mourront du cancer aux États-Unis. C'est le même nombre de personnes qui sont mortes hier et qui mourront demain et peut-être de nombreux lendemains au-delà. En fait, près de la moitié des adultes aux États-Unis souffrent d'un cancer au cours de leur vie. Au cours des dernières années, douze pays de l'Union européenne ont déclaré le cancer comme le tueur #1, sur les maladies cardiaques, et l'Amérique suivra bientôt. Pire encore, les taux de cancer devraient doubler dans le monde d'ici 2030. Il est temps de répondre à l'appel à l'action.

Au-delà de l'idée que le cancer est une maladie génétique et simplement de la malchance, nous devons nous concentrer sur les conditions métaboliques, cellulaires et moléculaires qui alimentent le cancer. Cette approche nous incite à aller au-delà du traitement de la tumeur et à examiner le terrain, ou la collection de modèles physiologiques dans le corps qui interagit avec ce que nous mettons, sur et autour de lui. La raison de cette nouvelle façon de voir le cancer est claire: la tumeur n'est que le symptôme d'un déséquilibre sous-jacent, et son élimination entraîne rarement une guérison. Trouver des outils pour traiter les déséquilibres métaboliques et améliorer la santé mitochondriale (la partie de nos cellules qui produit de l'énergie) avec peu ou pas d'effets secondaires est le travail de ma vie depuis plus d'un quart de siècle.

Traiter le cancer aujourd'hui

L'intellectualisation et la concentration sur les études et les statistiques sur le cancer ne sont qu'une petite partie des considérations de traitement. Il existe des «fardeaux toxiques» connus ou des circonstances qui augmentent vos risques de cancer, comme le tabagisme, la consommation de produits d'origine animale élevés en CAFO (Concentrated Animal Feeding Operations) (qui sont chargés de nitrates, d'hormones, d'antibiotiques, de céréales, etc.). ) et l'exposition aux rayonnements. Cependant, il existe un autre facteur important dans votre probabilité de rester en bonne santé ou de tomber malade lorsque vous interagissez avec divers fardeaux toxiques: la bio-individualité et son impact sur la santé mitochondriale. Il ne s'agit plus de savoir si quelqu'un a un fardeau toxique, mais combien et comment ce fardeau interagit avec la biochimie et le plan épigénétique de cet individu. C'est là que la compréhension peut avoir un impact considérable sur l'avenir de la santé humaine.

Une histoire de traitements contre le cancer gênants

La multitude de raisons pour lesquelles nous sommes arrivés au point où la moitié d'entre nous contractons un cancer au cours de notre vie dépasse le cadre de cette discussion. Cependant, il est important de noter que l'approche centrée sur la tumeur que nous avons adoptée depuis que nous avons déclaré la «guerre contre le cancer» en 1971, n'a fait que contribuer au problème plutôt que de nous aider à trouver une solution.

Aux États-Unis, les seules thérapies offertes contre le cancer sont la chimiothérapie, la radiothérapie, la chirurgie, le blocage hormonal et d'autres thérapies ciblées (bien que certaines thérapies immunitaires commencent à émerger). Et pourtant, nos taux de survie ont à peine bougé en plus de 50 ans. Pire, les taux de cancer ont augmenté à un rythme étonnant, tout comme les taux de récidive & #8211; environ 70%, selon l'American Cancer Society. Pendant ce temps, grâce aux effets néfastes mitochondriaux des thérapies contre le cancer susmentionnées, depuis les années 1970, il y a eu une augmentation de 300% des cancers flambant neufs chez les personnes précédemment diagnostiquées et traitées!

Thérapies intégratives pour traiter le cancer

L'inefficacité des traitements anticancéreux contemporains soulève la question: existe-t-il de meilleures façons de traiter le cancer, ou du moins des façons de rendre les traitements anticancéreux d'aujourd'hui plus efficaces et moins débilitants? La réponse est oui. Définissons d'abord le concept d'oncologie intégrative. Je souscris personnellement à la définition de mon collègue, le Dr Donald Abrams, qui la décrit comme «la combinaison rationnelle et fondée sur des données probantes de la thérapie conventionnelle avec des interventions complémentaires dans un schéma thérapeutique individualisé qui s'adresse à toute la personne (corps, esprit, esprit) avec le cancer. »Il existe de nombreuses approches pour soutenir le corps à travers un processus de cancer, améliorer les résultats de la norme de soins (SOC) tout en améliorant la qualité de vie et en prévenant la récurrence du cancer. J'utilise le mot «cancering» à dessein, comme verbe, car il décrit un processus qui est dynamique, et donc modifiable, ce qui fait que le cancer ressemble beaucoup plus à une maladie chronique gérable qu'à une condamnation à mort. Malheureusement, beaucoup de ces thérapies intégratives sont rarement entendues dans ce pays, des exemples incluent, mais sans s'y limiter, l'extrait d'albumine de viscose (gui), la vitamine C IV à haute dose, le cannabis, l'hyperthermie et le régime cétogène.

Le thème commun des thérapies mentionnées ci-dessus est leur impact doux mais puissant sur la restauration du rythme du terrain, de l'équilibre et de la communication cellulaire, comme décrit plus en détail dans mon livre, L'approche métabolique du cancer, tout en apportant une synergie à des thérapies autrement toxiques telles que la chimio. En fait, dans certains cas, il a été démontré que ces interventions hors des sentiers battus réussissaient à elles seules à repousser le fardeau du cancer.

D'autres dénominateurs communs de ces thérapies intégratives comprennent immunomodulation (équilibre du système immunitaire), propriétés anti-inflammatoires et induction de apoptose (mort cellulaire programmée, qui fait la différence entre les cellules saines et les cellules cancéreuses). Nos cellules saines passent par des cycles et sont recyclées lorsqu'elles sont épuisées, mais les cellules cancéreuses deviennent immortelles, plus endommagées et mutées et refusent de mourir. Abaissement de angiogenèse (la croissance des vaisseaux sanguins vers les tumeurs), la régulation des voies métaboliques et un impact positif sur l'expression épigénétique (la main qui vous a été donnée, mais influencée par les choix de style de vie) sont quelques autres façons dont ces thérapies adjuvantes jouent un rôle dans les soins contre le cancer.

Traiter le cancer avec un régime céto

Aux fins de cet article, nous nous concentrerons davantage sur le régime cétogène, qui a été utilisé à des fins thérapeutiques depuis les années 1920 dans le traitement de l'épilepsie et prend maintenant de l'ampleur (sur la base de recherches) en tant qu'outil puissant pour avoir un impact apparent sur le fléau de TOUTES les maladies chroniques aujourd'hui, y compris le cancer. En fait, à ce jour, 21 essais cliniques en cours sont spécifiques au régime cétogène et au cancer.

Aujourd'hui, nous, Américains, consommons plus de la moitié de nos calories sous forme de glucides. Ces glucides entravent considérablement notre capacité à prévenir les maladies chroniques et à mener une vie saine, car ils ont un impact négatif sur notre fonction mitochondriale. Vous vous souvenez peut-être de la classe de biologie de l'école primaire que ces composants cellulaires importants sont responsables de la fabrication de notre énergie (ATP), mais ils sont également en charge de notre processus de vieillissement et de l'apoptose comme mentionné ci-dessus.

Parce que le régime cétogène est un régime plus riche en graisses et faible en glucides, il nous ramène à l'apport équilibré en macronutriments que nous avons apprécié avant la montée de la révolution alimentaire industrielle. C'était une époque où nous ressemblions davantage à un moteur hybride, brûlant les graisses aussi facilement que nous brûlons les glucides aujourd'hui, ce qui rend les mitochondries plus résistantes. Ce fait est significatif lors de la lutte contre le cancer, car être dans un état de flexibilité métabolique (ce moteur hybride) est la fontaine proverbiale de la jeunesse et le signe avant-coureur d'une fonction mitochondriale saine, et le dysfonctionnement mitochondrial est au cœur de toutes les maladies chroniques aujourd'hui. L'une des caractéristiques sous-jacentes du cancer est les dommages causés à nos cellules saines et une capacité réduite à générer de l'énergie et à se réparer. De plus, les métastases, ou le développement de tumeurs malignes secondaires à distance d'un site de cancer primaire, sont également liées à des mitochondries endommagées (nos centrales intracellulaires), qui interfèrent avec le carburant de notre nourriture, de notre environnement, de nos pensées et de l'énergie de notre corps. demandes.

Avec trop peu ou trop de mitochondries endommagées, nous perdons notre capacité à effectuer «l'apoptose"(mort cellulaire biologiquement programmée) et arrêter la croissance du cancer. Un régime cétogène peut être un système de contrôle et d'équilibrage de la nature, et être dans un état de cétose, ou de flexibilité métabolique (comme chacun de nous a été conçu pour accéder au besoin), est ce qui se prête à améliorer les résultats du traitement, à prévenir les maladies et à nous restaurer. à un état naturel de santé et de vitalité. Plus précisément, nous avons appris que le fait d'être dans un état de cétose affecte DIRECTEMENT TOUS LES 10 Poinçons de Cancer, rendant les cellules cancéreuses plus vulnérables à l'influence de toutes les thérapies contre le cancer, arrêtant leur croissance, induisant la mort cellulaire, améliorant la fonction immunitaire, modifiant l'expression épigénétique, modifiant l'angiogenèse, pour n'en nommer que quelques-uns! Et surtout, les cellules saines restantes et l'humain enroulé autour de ce processus de cancer, signalent à plusieurs reprises une meilleure qualité de vie avec plus d'énergie et moins d'effets secondaires au traitement.

La désinformation et les malentendus sur le régime céto ont créé beaucoup de controverse et ont laissé beaucoup de gens le percevoir comme un régime de famine ou une voie rapide vers des dangers acidocétose (une accumulation d'acides dans le sang qui se rapportent généralement à une glycémie élevée et au stress oxydatif ainsi qu'à des niveaux de cétone dans le sang bien supérieurs à 15 mmol). Cependant, de nombreux patients cancéreux ont réussi à caler ou à repousser la charge tumorale (la quantité de cancer dans le corps) avec un mode de vie cétogène (et dans certains cas, à jeun) même lorsque d'autres thérapies ont échoué. Ils ont également constaté qu'il améliorait et synergique en tant qu'adjuvant au traitement standard du cancer.

Toutes mes années d'expérience et d'exploration autour du cancer m'ont appris une chose avec certitude: il n'y a pas de traitement unique, de régime, de pilule ou de potion qui empêche efficacement le cancer. Cependant, la mise en œuvre d'un régime qui crée une flexibilité métabolique (la capacité de passer de la combustion des glucides à la combustion des graisses) qui se traduit par des niveaux de cétone sanguine suffisamment élevés pour vous maintenir en cétose) peut aider à gérer un processus de maladie chronique. En tant que personne qui a utilisé le mode de vie cétogène pour moi-même et des dizaines de milliers de patients en près de trois décennies, je peux vous dire que cela s'est avéré être un moyen sûr et efficace de soutenir l'ensemble du corps, de l'esprit et de l'esprit pendant cette période très difficile. que le cancer invoque.

J'encourage toutes les personnes confrontées au cancer à trouver un praticien spécialisé en oncologie intégrative et en thérapies nutritionnelles métaboliques pour obtenir les meilleurs résultats. Vous n'avez pas de cancer? Génial! Le seul remède est la prévention, alors commencez à explorer votre propre terrain, peut-être en commençant par le questionnaire de notre livre, L'approche métabolique du cancer (Relié $21.35), comme un moyen de savoir ce qui influence votre terrain et de vous permettre de prendre en charge et non de devenir une statistique! Comme le dit un de mes clients, "Restez calme et céto!"

Keto-Mojo participe à certains programmes d'affiliation et certains des liens ci-dessus généreront une petite commission si vous effectuez un achat via un lien de produit sur notre site. Ceci est gratuit pour vous et tous les profits vont directement à la fondation à but non lucratif Ketogenic Foundation [501 (c) 3 en attente] pour les aider à financer leur éducation, leur formation et leurs recherches sur le régime et le mode de vie cétogènes. Keto-Mojo ne profite en aucun cas de ces liens.

cta-booklet

Pas sur notre liste de diffusion?
Inscrivez-vous et obtenez 3 recettes de souper Keto-Mojo Gourmet faciles!

Chez Keto-Mojo, nous croyons au partage - au partage des nouvelles importantes de la communauté ceto, de la science et des études, d’excellentes recettes céto, des produits que nous aimons et des profils de personnes qui nous inspirent.

Rejoignez notre communauté maintenant et obtenez 3 recettes exclusives qui ne se trouvent pas sur notre site Web.

Show Buttons
Hide Buttons
X